Jardin et pelouse

Les avantages du jardinage vert

Mark Cullen

Garden4_630x315

Vous voulez faire plaisir à votre jardin? Adoptez un mode de vie écolo! Vous réduirez la quantité de déchets que votre foyer produit et améliorerez du même coup la qualité de votre jardin. Vraiment, ce n’est pas aussi compliqué que vous le pensez, et vous réaliserez en plus quelques économies sur l’eau et les engrais.

Comptez sur le compost!

Je suis depuis longtemps déjà un apôtre du compost : encore aujourd’hui, c’est la meilleure façon d’enrichir la terre d’un jardin (et la plus économique!). La terre a besoin qu’on lui donne des nutriments. En compostant, vous lui rendrez simplement ce qu’elle avait produit. Le compost est composé de deux types de matières premières différents. D’un côté, il y a les matières molles (ou vertes) riches en azote : les restes de cuisine, les vieux plants de tomates et les vieilles vivaces, et l’herbe coupée. De l’autre, il y a les matières sèches (ou brunes) : les feuilles mortes, la paille, les journaux déchiquetés, les essuie-tout et le carton. Ce sont des matières riches en carbone dont votre terre a vraiment besoin pour être en santé. Pensez-y comme à un régime riche en fibres pour le jardin!

Commencer à composter, ça n’a rien de sorcier. La première chose à faire est de trouver un composteur pour le jardin qui vous convient. Vous pourriez vous en bricoler un si le cœur vous en dit, mais sinon Home vous offre aussi toute une sélection de bacs à compost. Ensuite, vous allez avoir besoin d’un bac de comptoir pour vous simplifier la vie. J’adore le composteur de cuisine Natura parce qu’il est doté d’un filtre au charbon qui vous protègera contre les odeurs et les mouches à fruits. En plus, avec son design en acier inoxydable, il a vraiment une belle allure!

Idéalement, votre compost devrait être composé de couches de déchets organiques avec un rapport de 1 part de matières vertes pour 3 parts de matières brunes : vous offrirez ainsi un mélange bien équilibré d’azote et de carbone à votre jardin. Songez à retourner votre compost tous les quelques mois – si vous n’avez pas de composteur à culbutage, une fourche à compost fera bien l’affaire. Pensez également à y rajouter un peu de fumier ou d’accélérateur de compost si vous commencez tout juste, histoire de connaître un bon départ. En l’espace de quelques mois, vous vous retrouverez avec du compost riche, foncé et plein de nutriments dont votre jardin pourra profiter.

Recycler l’eau de pluie

Recueillez l’eau de pluie et utilisez-la dans votre jardin! Vous économiserez des sous et en plus, vos plantes en profiteront bien. L’eau de pluie présente deux grands avantages de plus que l’eau du robinet (ou du tuyau d’arrosage). Tout d’abord, contrairement à l’eau traitée, elle est pleine d’oxygène, ce dont les plantes ont toujours besoin. Ensuite, elle est plutôt chaude – il faut savoir que les plantes délicates, comme les tomates, les géraniums et les pétunias, souffrent quand on les asperge d’eau froide. Pour ma part, je n’utilise que de l’eau de pluie sur mes plantes en jardinière.

Pour commencer à recueillir votre eau de pluie, il vous suffit de faire l’acquisition d’une citerne pluviale que vous reliez à votre descente de gouttière. Ma citerne Mark’s Choice est robuste et son dos est plat, vous pourrez donc l’installer directement contre le mur de votre maison ou de votre remise.

Votre jardin n’a besoin que de quelques ingrédients tout simples pour bien vivre : de la bonne terre, de la bonne eau, du bon soleil et un peu de soins. En adoptant des approches écologiques comme le compostage et la collecte des eaux de pluie, vous réaliserez des économies et vous rendrez votre jardin en meilleure santé et encore plus productif!

Trouvez un expert

Vous avez une idée de projet? Venez nous rencontrer, au magasin Home Hardware le plus près de chez vous, et nous vous aiderons à lui donner vie.

Répertoire des magasins